Choisir son matériel pour bien s’hydrater en ski de fond

Le ski de fond est un sport très complet qui demande beaucoup d’énergie et fait transpirer. Associé à l’air sec de la montagne, les risques de déshydratation sont réels. Une alimentation correcte ainsi qu’une bonne hydratation sont donc essentiel. Pour une bonne hydratation au ski de fond, vous pouvez choisir d’emporter une bouteille d’eau en plastique dans un sac à dos.
Mais il faut savoir qu’il existe des équipements adaptés, moins encombrants et plus performants. Dans cet article, nous vous présentons les solution d’hydratation en ski de fond et comparerons donc la ceinture d’hydratation, le porte gourde, le camelbak et la poche à eau.

Pourquoi choisir un équipement adapté au lieu d’une simple bouteille d’eau ?

Les fondeurs qui pratiquent le ski de fond en compétition ne se posent pas de questions : ils optent naturellement pour un équipement adapté au transport de leur boisson. Les fabricants les ont conçus pour et avec les sportifs en quête de performance.

Voici leurs avantages :

  • Un poids plume : compris entre 150 et 300 grammes (sans compter le poids de la boisson bien entendu 😉 ), ces équipements sont fabriqués dans des matériaux légers et respirants. Quand on veut prendre de la vitesse, c’est un réel atout.
  • Une plus grande liberté de mouvement :  un sac à dos classique n’est pas ergonomique et adapté aux mouvements pratiqués en ski. Les camelbaks sont ajustés au corps et disponibles en plusieurs tailles. Quant aux ceintures et porte-gourdes, ils sont pensés pour une bonne position sur les hanches. Généralement, les fabricants les équipent de sangles élastiques renforcées qui s’adaptent aux mouvements de votre corps.
  • La boisson à une bonne température : bien s’hydrater lors d’une compétition est essentiel. Le problème dans les conditions hivernales, c’est que le liquide peut très vite devenir très froid. Une boisson sport ou de l’eau à 10-15°C est plus facile à assimiler (choc thermique moindre). Deux solutions techniques sont disponibles : la ceinture d’hydratation isotherme ou les gourdes isothermes.
  • Un accès rapide à l’eau : en compétition, impossible de s’arrêter pour ouvrir son sac et récupérer sa bouteille d’eau. Le temps est compté. Les fabricants ont pensé des équipements avec des gourdes disposées sur les flancs pour un accès rapide. Encore mieux, l’inclinaison de certaines bananes de sport pour remettre aisément la gourde dans son emplacement (tout en améliorant la stabilité générale de la ceinture).
  • Des rangements optimisés pour emporter son ravitaillement de course : en plus de votre ou vos gourdes, vous pouvez ranger quelques barres sport ou du gel. L’alimentation pendant une épreuve est importante. En entraînement ou en pratique de loisir “performance”, on peut vouloir emmener son téléphone, et c’est également possible.

Quelles sont les caractéristiques des équipements pour bien s’hydrater en ski de fond ?

Vous l’avez compris, il existe principalement 4 types d’équipements. Ici, on vous propose de détailler leurs caractéristiques techniques.

 

Ceinture d’hydratation isotherme

Caractéristiques :
Une boisson à bonne température
Espaces de rangement
Ergonomique


Bon à savoir :
Obligation de retirer la banane pour boire


Pratiques conseillées :
Ski de fond performance + compétition
Sortie loisir à la demi-journée

Porte-gourdes simple

 

Caractéristiques :
Contenance : 1*500 à 800ml
Espaces de rangement
Ergonomique


Bon à savoir :
Faible contenance
1 seule gourde : plus de poids sur un flanc


Pratiques conseillées :
Ski de fond performance + compétition
Sortie loisir à la demi-journée

Porte-gourdes Double

Caractéristiques :
Répartition des charges équilibrée
Contenance: 2*300 à 600ml
Espaces de rangement
Ergonomique


Pratiques conseillées :
Ski de fond performance + compétition
Sortie loisir à la demi-journée

Camelbak, dit sac d’hydratation ou sac à eau

 

Caractéristiques :
Grande contenance
Avec ou sans poche à eau.
Poches latérales pour glisser des gourdes
Plus de place pour les rangements


Bon à savoir :
Faire attention à l’entretien de la poche à eau (bactéries)
Bruit du mouvement de l’eau qui peut déranger


Pratiques conseillées :
Ski de randonnée nordique
Sorties à la journée sans points de ravitaillement
Ski de fond en famille

Poche à eau souple (sans sac fourni)

 

Caractéristiques :
Souple ou moins souple
Adaptable sur un sac classique selon modèle
Contenance variable
Utilisation toutes activités sportives
Ne prend pas de place une fois vide


Bon à savoir :
Faire attention à l’entretien de la poche à eau (bactéries)
Bruit du mouvement de l’eau qui peut déranger


Pratiques conseillées :
Ski de randonnée nordique
Sorties à la journée sans points de ravitaillement
Ski de fond en famille

Comment choisir entre ceinture d’hydratation, porte gourde et camelbak ? | Les critères de choix

Nous avons vu pourquoi ces types d’équipements sont totalement adaptés à une pratique du ski de fond performance ou pour les longues sorties. Voici maintenant quelques critères pour vous aider à faire un choix en fonction de vos besoins :

  • Votre niveau : les skieurs qui pratiquent en compétition s’équipent généralement de modèles compacts type ceinture ou porte-gourdes. Pour une pratique de loisir, un sac d’hydratation peut être une bonne option, surtout en famille si vous avez plusieurs bouches à hydrater.
  • La durée de la sortie : pour une randonnée nordique, un sac à eau ou une poche souple à glisser dans votre sac est une bonne option. Hors des sentiers battus, pour une longue session, vous n’avez pas accès à un point de ravitaillement. Pour une sortie courte à la demi-journée, un porte-gourde double ou simple peut suffire.
  • Votre besoin en rangements : si vous comptez emmener avec vous un téléphone, des vêtements de rechange et de la nourriture pour toute la famille, une poche à eau à glisser dans un sac de rando est à privilégier. Pour une pratique en solo avec un pique-nique, un camelbak est suffisant (généralement vous avez 4.5L de rangement, dont 1L pour l’eau). Pour emporter seulement quelques barres sport et une gourde, la ceinture d’hydratation ou le porte-gourde suffit.

N’oubliez pas de bien observer les différents modèles, leurs systèmes d’attache, la qualité des coutures et des fermetures éclairs.

Voici les 3 points importants à retenir : 

  1. Pour rester performant, il est important de s’hydrater suffisamment.
  2. Sans points de ravitaillement et pour une longue sortie, il est conseillé d’opter pour un modèle forte contenance.
  3. En compétition, un modèle haute technicité est recommandé (inclinaison 45°, système d’attache qui facilite la mobilité, matières respirantes)