Qu’est-ce que le ski roue et comment choisir un équipement ?

Qui a dit qu’il était impossible de faire du ski pendant l’été ? Le ski roue est une pratique sportive idéale pour garder la forme et un entraînement estival plébiscité par les membres de l’équipe de France de Ski de Fond.
Après la lecture de cet article, vous en saurez plus sur le rollerski et vous saurez comment choisir des skis roues et l’ensemble des autres accessoires indispensables pour vous faire plaisir en attendant les premiers flocons.

Pourquoi faire du ski à roulettes ?

Vous l’avez certainement déjà compris : le ski roue est un mélange entre le roller et le ski nordique.
Pratiquer ce sport permet de faire travailler les muscles qui sont sollicités pendant l’hiver sur les pistes nordiques. Les mouvements sont similaires et vous allez donc pouvoir renforcer votre technique et vos appuis. L’équipe de France le pratique et des championnats nationaux sont même organisés tous les ans.

Où faire du ski roue ?

Le principal problème avec ce sport, c’est qu’il existe encore peu d’espaces adaptés à sa pratique en dehors des massifs montagneux. Si vous habitez près de Villard-de-Lans, vous pourrez profiter de l’espace biathlon et ski roue.
N’hésitez pas à vous rapprocher de la FFS pour plus d’informations sur les espaces biathlon ouverts pendant l’été près de chez vous ; sinon, le ski roue sur route est la norme.

Attention ! Il n’est pas possible d’acheter un équipement avec un système pour s’arrêter (le ski roue avec frein n’existe pas encore). Les fixations et les chaussures sont les mêmes que pour la pratique du fond en hiver et donc votre pied est bien attaché aux planches. Si vous débutez en ski roue, préférez les terrains plats !

Peut-on choisir entre ski roue classique et skating ?

Oui, il est possible de trouver des équipements pour vous entraîner aux deux types de ski de fond avec les roller-skis. Les deux pratiques sont différentes et empruntent certaines techniques au ski de fond classique et au skating que l’on pratique pendant l’hiver.

Le matériel est différent, et c’est ce que nous allons voir maintenant.

ski-roue

Comment choisir ses skis roue ?

Vous l’avez déjà compris, il existe des rollerskis classique et skating. Voici les particularités de ces modèles et quelques conseils avant d’acheter votre matos.

Le ski roue classique

ski roue

Ces skis à roulettes de classique sont plus longs et ont des roues plus larges. Ils sont équipés d’un système anti-recul, ce qui vous permet de ne pas reculer lors de la montée. L’autre spécificité concerne les dimensions des poutres qui sont plus importantes.
La stabilité est donc meilleure, et c’est une bonne option si vous recherchez un ski roue débutant.

Le ski roue skating

ski roue

Les skis sont plus courts, et les roues ont un diamètre plus importantes pour faciliter la bascule et prendre plus de vitesse. Ces rollerskis sont ceux utilisés par les biathlètes lors de leurs entraînements d’été et il est possible d’atteindre des pointes de vitesse de 40 km/heure !
Si vous êtes débutant, il est peut-être judicieux d’installer des roues en caoutchouc et d’un diamètre plus faible.

Ce qu’il faut vérifier avant un achat de ski roue nu

Voici les différentes parties des skis à roues et ce qu’il faut comparer lors de votre achat. Bien entendu, misez sur la qualité et la légèreté pour ne pas avoir un “boulet” au pied.

Les roues

  • Matériau : polyuréthane ou caoutchouc
  • Largeur : de 20 à 43 mm.
  • Diamètre : entre 44 et 75 pour le classique, généralement 100 pour le skating
  • Dureté variable

C’est un élément clé de votre matériel. Il influe sur l’adhérence, la stabilité et les vibrations. En classique, la roue est plus large.
Quand on débute, il est préférable d’opter pour plus de largeur, un diamètre moins important et pour une gomme en caoutchouc. Ce type de roue s’use moins rapidement.

Pour aller plus vite et plus fort, c’est le contraire 😉.

La poutre du ski roue

  • La longueur : entre 530 et 750 mm entre les deux axes des roues.
  • Le matériau : en fibre de verre, en aluminium ou en carbone (ski roue One Way par exemple).
  • Le poids : essayez d’acheter un ski roue + fixation le plus léger possible.
  • La forme : en classique, la structure est plutôt plate. En skating, vous avez 3 options et la forme influe sur votre vitesse : bombée (plus nerveux mais moins stable), incurvée (plus stable mais moins nerveux comme les modèles de Ski Roue KV+ Curved) ou plat (polyvalent).

Quand on débute, une forme plate est conseillée.

Les fixations et les chaussures de ski roue

Ce sont les mêmes critères que pour choisir votre équipement d’hiver. Toutes les fixations ne sont pas compatibles avec tous les skis. Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus.

Quels sont les autres accessoires indispensables à la pratique du ski à roulettes ?

Maintenant que nous avons vu les différentes parties du ski roue ainsi que les différences entre les deux modèles, allons faire un tour du côté des accessoires indispensables à la pratique de ce sport.

Les bâtons de ski roue

ski roue

De nombreux débutants se demandent comment choisir des bâtons de ski roue.

Comme pour les chaussures et les fixs, il est possible de réutiliser vos bâtons de ski de fond pour la pratique du rollerski. Mais, vous allez avoir besoin de les équiper de pointes en carbure de tungstène qui sont plus résistantes pour ne pas les user sur le bitume. Et ça tombe plutôt bien, car vous êtes plus haut sur les rollers que sur les skis, et l’ajout de cette pointe permettra d’obtenir une bonne longueur de bâton pour ski roue.
La tension liée au contact du bâton avec le goudron vous oblige à opter pour des équipements de qualité, car en fibre bon marché, ça risque de casser !

Pour rappel, si vous n’avez pas lu notre article sur le choix des bâtons, voici comment choisir leur taille :

  • Pour le skating, choisir 25 ou 20 cm de moins que vous ;
  • Pour le classique, 30 cm de moins.

Les pièces détachées

Comme tout équipement, un entretien périodique est indispensable. Rien de bien méchant, puisque la structure est généralement traitée pour résister aux aléas climatiques. Cependant, il faudra huiler les roulements et changer les roues car elles s’usent assez rapidement.

Les vêtements

Enfin, vous pouvez vous équiper de vêtements adaptés à la pratique de ce sport en fonction de la saison. Il arrive parfois que l’on fasse du ski roue en hiver lorsque l’enneigement est insuffisant. Dans ce cas, vous pouvez vous équiper comme en hiver. En été, les vêtements running ou spécifiques à la pratique du vélo sont tout à fait adaptés. Ils sont respirants, hydrophobe et permettent une grande liberté de mouvement.

Le casque

Vous n’êtes peut-être pas très fan du casque, qui tient chaud et n’est pas très stylé. 😂 Ce qu’il faut savoir, c’est que les pros ont l’obligation de le porter lors des compétitions. Pourquoi pas vous ?
Si vous voulez faire essayer le ski à roulettes à votre enfant, il est tout à fait inconcevable de le laisser sans protection. N’oubliez pas que les rollerskis ne sont pas équipés de freins et que vous êtes amené à rouler sur la route avec les voitures (bon, c’est certain, en cas de collision = voiture 1 / casque 0).

Les gants

Pour éviter les ampoules, vous pouvez également opter pour des gants.

Voici les 3 points essentiels à retenir :

  1. Vous pouvez pratiquer le ski roue classique ou skating.
  2. Le choix de l’équipement est avant tout guidé par la recherche d’une qualité et d’une légèreté adaptées à votre niveau.
  3. Attention sur la route car vous ne pouvez pas freiner !