Quels sont les entretiens indispensables du ski de fond ?

Vous vous demandez comment conserver vos skis de fond en bon état et vous assurer de bonnes conditions de glisse ?
Dans cet article, vous allez apprendre comment entretenir des skis classique et skating. Vous verrez rapidement comment préparer un ski neuf, affûter ses carres et le stocker pour l’été. Surtout, nous allons parler du fartage du ski de fond, qui est un entretien fréquent et très simple à réaliser soi-même à la maison. 

Comment entretenir ses skis de fond : les bases 

Si vous venez d’acheter un ski de fond pour la première fois, il faut savoir que cet équipement a besoin d’être entretenu régulièrement. Voici les 4 entretiens de base (nous parlerons du 5ème, le fartage, un peu plus bas). 

1- La préparation d’un ski neuf

Quand on achète un ski neuf, le fabricant peut indiquer qu’il est déjà farté “pre-wax” et vous spécifier le type de fart qui a été utilisé (au fluor par exemple). Mais, généralement, suite à un achat de ski de fond neuf, il est essentiel de procéder à une préparation avant de vous lancer sur les pistes. 

Déjà, profitez-en pour observer les rainures de la semelle (car elles disparaîtront au bout de plusieurs entretiens). Ce sont elles qui permettent à l’eau de s’écouler efficacement. Ensuite, il est conseillé de procéder à plusieurs fartages consécutifs pour préparer la semelle et combler ses pores. Commencez par appliquer du fart jaune, puis du bleu. Répétez au moins deux fois (pour la méthode, consultez cet article sur les techniques)

2- L’entretien de fin et début de saison

En fin de saison, quand il n’y a plus de neige sur les pistes 😭, il est temps de stocker votre paire de skis de fond. Les techniciens conseillent d’appliquer une bonne couche de fart sur l’ensemble de la semelle, mais également sur les carres pour éviter la rouille. 

Avant d’attaquer une nouvelle saison, contrôlez l’ensemble des skis : fixations, carres et semelles ; puis fartez de nouveau. De nombreuses personnes se demandent comment entretenir leur ski de fond dits “sans fartage” (à peau ou à écailles). Même si les fabricants vous expliquent volontiers qu’ils n’ont pas besoin d’être fartés, leur semelle blanchit et s’abîme aussi. Pour l’été, il est donc préférable de procéder au même entretien que pour n’importe quel autre ski.

3- L’affûtage des carres

Affûter les carres est un entretien qui doit être effectué régulièrement, surtout si vous skiez sur une neige très dure. En compétition, c’est même à chaque session. Ce qu’il faut savoir, c’est que les carres permettent de “mordre” la neige et d’amorcer en confiance les courbes.
Si vous venez d’acheter des skis de fond skating ou classique neufs, l’angle est généralement de 90° ou 89,5°. Moins l’angle est important, et plus l’entrée en virage est rapide. 

Pour un affûtage de carres de ski de fond, vous avez besoin de matériel spécifique (limes, dégrossoir ou affuteur de carres, lime diamant). Vous pouvez également demander à un technicien skiman qu’il le fasse pour vous dans les règles de l’art. 

4- La réparation de semelle de ski de fond

Voici une histoire très courante. C’est le redoux et après une sortie : catastrophe 😱 !
Vous vous rendez compte que la semelle de votre ski s’est décollée, qu’une carre est sortie de son axe ou que vous avez pris un énorme cailloux.

Si vous n’êtes ni équipé ni formé, il n’est pas conseillé de réparer soi-même les semelles de ses skis de fond. Déjà, vous allez perdre un temps fou pour un résultat qui ne sera pas satisfaisant. Refaire une semelle de ski de fond consiste à la reboucher, la recoller et la poncer. Réparer les carres est encore plus délicat.

Deux conseils : rendez-vous chez votre skiman préféré si vraiment vous adorez votre vieille paire de ski ; ou alors, s’ils sont déjà anciens et irrécupérables, il est peut-être temps d’investir dans de nouveaux skis, non ?

Le fartage en ski de fond : les bases

Le fartage en ski de fond est l’un des entretiens les plus importants, que ce soit pour le skating ou le classique.

Pourquoi farter ?

Le fart nourrit la semelle du ski de fond et la protège. Si vous n’en appliquez jamais, il peut y avoir des conséquences :

  • semelle qui blanchit ;
  • risques de dégâts dans la structure du ski car des impuretés peuvent pénétrer dans les pores ;
  • glisse inefficace (et donc fatigue !). Lors d’une sortie sur les pistes, si vous observez un groupe de fondeurs équipés des mêmes planches, vous pourrez voir que certains glissent mieux. Ils ont simplement mieux farté leurs skis ;
  • mauvaise accroche avec les skis de classique.

Quelle est la fréquence de fartage idéale ?

Il n’y a pas de réponse unique car cela dépend de plusieurs éléments :

  • votre niveau ;
  • vos skis ;
  • votre fréquence d’utilisation ;
  • le type de neige ;
  • la température extérieure.

Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est que le fartage du ski de fond à écailles n’est pas indispensable si vous êtes débutant (à part pour un entretien de fin de saison, et si vous voulez glissez un peu plus). Les skis à peau ne se fartent pas non plus.Pour tous les autres, cet entretien est essentiel.
En loisir, un fartage toutes les 3 sorties est suffisant. En compétition, c’est à chaque fois. Sur neige très froide, le fart de glisse aura tendance à plus vite se retirer et la semelle pourra être plus vite soumise aux impuretés. Pour le fart de retenue, c’est pareil.

Bref, cette opération de maintenance doit être faite régulièrement. Si vous n’avez ni le temps ni l’envie, il y a aura des conséquences sur la glisse, donc sur le plaisir de skier.
Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre article sur le matériel de fartage, ainsi que celui sur les techniques.

Voici les 3 points à retenir concernant l’entretien des skis de fond : 

  1. Farter ses skis est l’entretien le plus important.
  2. Certaines réparations sont délicates et il est préférable de les confier à un technicien.
  3. L’entretien détermine vos performances et la durée de vie du ski.