Comment choisir un ski de fond skating ?

Avant de choisir un ski de fond skating, il y a certains éléments à prendre en compte : votre niveau, votre pratique, votre condition physique, votre taille ou votre poids. Cela déterminera la longueur du ski de fond skating ou la dureté du cambre. Dans cet article, nous vous présentons les 4 critères essentiels à ne pas oublier avant d’acheter un ski de skating.
Si vous n’avez pas lu notre article qui présente les caractéristiques de ce type de skis, c’est par là.

1- Opter pour des skis de skating adaptés à votre niveau et votre fréquence d’utilisation

Les meilleurs types de skis pour débuter en skating

Si vous êtes un skieur très occasionnel ou que vous voulez essayer cette pratique, vous vous demandez certainement quel ski de fond skating débutant choisir.
Il est important de noter que ce type d’équipement ne vous permettra pas une grande marge de progression. La cambrure n’est pas très rigide et les matériaux mis en oeuvre sont moins innovants et performants que pour les gammes supérieures. Mais, pour faire quelques sorties par an en famille, c’est suffisant.
En terme de technologie, Rossignol vous propose la gamme Zymax avec des planches souples et faciles, Salomon la gamme RS et les SC chez Fischer.

Les skis de la gamme intermédiaire

Les skis de skating de niveau intermédiaire, dits “sportifs”, sont un peu plus rigides et dynamiques.
Chez Fischer,
les gammes RCS et RCR sont adaptées ; et chez Rossignol, la gamme Delta Skate.
Les tarifs sont un peu plus élevés, mais cet investissement est pour un plus long terme et/ou si vous comptez skier régulièrement.

Le ski de skating pour la compétition

Les skis race ou expert sont les skis skating pour ceux qui ont un niveau avancé, pratiquent le ski en compétition ou pour ceux qui souhaitent progresser plus rapidement et skient régulièrement.

Pour faire votre choix, le mieux est de bien analyser les descriptifs des produits et de choisir un ski léger et dynamique avec des technologies innovantes et performantes. Les fabricants indiquent généralement les particularités de leurs équipements, le type de neige sur laquelle le ski est le plus performant ainsi que l’indice de dureté et le niveau.

Voici quelques critères que vous pourrez comparer :

  • Construction du ski : matériaux, noyau, type de semelle, etc. ;
  • Ligne de cote : certaines sont plus adaptées à certains types de neige ;
  • Poids des skis : le carbone est très léger par exemple ;
  • Cambre ;
  • Transmission d’énergie.

Il faut également noter qu’un bon fartage est indispensable sur les skis de fond skating haut de gamme.

ski skating

SALOMON CARBON SKATE LAB RED 2017

ski skating

FISCHER CRS SKATE IFP 2019

ski skating

ROSSIGNOL X-IUM SKATING PREMIUM S2 – IFP 2018

2- Orienter votre choix en fonction du type de neige

Maintenant que vous avez choisi votre gamme, il faut savoir que tous les skis de skating ne sont adaptées à tous les types de neige. C’est pour cette raison que les fondeurs pros disposent généralement de plusieurs paires. Skiez-vous plutôt sur une neige chaude et humide qui colle ou sur une neige froide et sèche à la limite de la glace ? Ou alors sur les deux ?
Il y a deux éléments à prendre en compte : le type de semelle et la raideur du ski au niveau du patin.

Il y a 3 types principaux de semelles :

  • Cold : neige froide et dure ;
  • Warm : polyvalente ;
  • Plus : neige chaude avec une structure plus rainurée pour une meilleure accroche. Peu adapté à la neige froide.

En ce qui concerne la raideur, il est préférable de prendre une paire de skis souples pour les neiges humides et plus raides pour les neiges froides. Les skis Rossignol sont réputés plus “durs” que les Madshus ou les Salomon. Mais, pas de panique, ces infos sont généralement indiquées dans les descriptifs et un fartage adapté pourra compenser un changement de condition climatique.

3- Choisir un ski de fond skating en fonction de votre budget  

On ne vas pas se le cacher : le budget est souvent un critère essentiel dans le choix d’une paire de skis. Généralement, plus le prix est important, et plus le ski est performant. Comme pour tous les achats, il est préférable de faire le bon choix dès le départ pour ne pas regretter ensuite et essayer désespérément de revendre son matos d’occasion pour acheter mieux.
Bien entendu, si vous pratiquez le ski trois fois par an, acheter tout le matériel de ski de fond skating n’est peut-être pas une solution. Il est peut-être mieux de le louer (sauf si vous voulez être autonome, skier à l’heure que vous voulez et ne pas faire la queue avec tous les touristes chez le loueur de skis).

Pour les autres, les fondeurs qui pratiquent régulièrement, le choix d’une paire de skis de skating ne se fait pas en fonction du prix mais bel et bien de la performance recherchée. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux s’orienter vers des gammes “Race”, “Expert” ou “Avancé” plutôt que d’avoir des boulets aux pieds.
Si, vraiment, le prix est un problème, alors vous pouvez attendre une promo sur les skis de fond de skating ou opter pour un pack skating plutôt que d’acheter au coup par coup.  

4- Trouver la taille du ski de fond skating adaptée

Une fois que vous avez fait votre choix en termes de gamme, semelle et prix, vous allez maintenant devoir choisir la taille de vos skis de skating. Si vous avez commencé à vous renseigner sur cette question, vous avez pu lire à certains endroits que la norme est de choisir une taille de ski de skating en fonction de votre propre taille. D’autres sources vous indiquent que votre poids détermine sa longueur, et encore d’autres que votre niveau est le premier critère à prendre en compte.

Qui a raison ? Ce qu’il faut savoir, c’est que toutes ces informations sont vraies.
Ainsi, la taille de skis de skating est généralement de 15 à 20 cm supérieure à votre taille. Cependant, si votre poids est supérieur à la moyenne, il est préférable d’opter pour des skis plus longs pour des questions de portance et de rigidité. Si vous avez un niveau intermédiaire ou bon et que vous hésitez entre deux tailles, choisissez la plus importante (et une taille plus courte si vous débutez, car les skis seront alors plus maniables).

Attention également : si vous optez pour des skis adaptés à la neige dure, alors une taille courte est à privilégier. C’est le contraire pour les neiges molles.

Voici un tableau pour vous aider à faire votre choix :

Votre poids en kg

Taille de skis (niveau débutant/intermédiaire) en cm

Taille de skis (niveau intermédiaire/confirmé) en cm

< 50

172

/

50 – 54

172 – 177

/

55 – 59

172 – 182

/

60 – 64

177 – 182

177

65 – 69

182 – 187

177 – 182

70 – 79

187 – 192

177 – 187

80 – 89

192

182 – 192

> 89

192

192

Voici 3 points clés à retenir pour choisir un ski de fond skating :

  1. Prenez en compte votre niveau et votre budget pour choisir une gamme adaptée.
  2. Le type de semelle du ski est à choisir en fonction du type de neige sur laquelle vous skiez généralement.
  3. Pour choisir la taille des skis, il faut prendre en compte votre poids et votre niveau.