À l’origine amoureuse du ski de fond, Mari Eder est aujourd’hui reconnue pour ses performances en biathlon. Finlandaise, la sportive a parcouru beaucoup de chemin et entravé quelques obstacles au cours de sa carrière pour s’imposer comme l’une des meilleures athlètes de sa discipline. Autour de moments forts ou de doutes, la biathlète et fondeuse a su exploiter et écouter ses émotions pour vivre pleinement de ses passions. Portrait d’une sportive accomplie.

Une double athlète partagée entre le biathlon et le ski de fond

Mari Eder, est née le 9 novembre 1987 à Eno, une ville située à l’est de la Finlande. Avec une nation tournée vers le sport et le ski nordique, la jeune femme s’intéresse rapidement à cette discipline. Dès l’âge de 13 ans, elle se tourne vers le ski de fond qu’elle pratique avec aisance. Mais, fascinée par le tir, c’est bel et bien le biathlon qui la passionne. Néanmoins, à l’époque, peu de possibilités s’offrent à elles en matière de compétitions. Elle s’oriente donc dans un premier temps vers le ski de fond sans pour autant négliger la pratique du biathlon. En 2005-2006, elle participe pour la première fois à une course internationale en ski de fond puis à une Coupe du monde en 2008 à Lathi et passe les qualifications du sprint en terminant à la 23e place. La carrière de la fondeuse et biathlète est alors officiellement lancée. Et, elle ne sera pas de tout repos… En effet, Mari Eder, connaît quelques déceptions mais aussi des joies. Persévérante, elle ne s’est jamais découragée. Plus récemment, l’athlète de haut niveau, qui vit désormais en Autriche, s’est mariée avec l’ex-biathlète Benjamin Eder. En travaillant sur sa confiance en soi, Mari Eder a su au fil du temps se construire une place dans le monde de biathlon et s’inscrire parmi les meilleures biathlètes internationales.

Une double carrière construite progressivement

Après un début de carrière en tant que fondeuse, la jeune finlandaise s’illustre enfin au biathlon. En 2006, elle devient championne d’Europe junior de la poursuite. Un an plus tard, elle participe à ses premiers Championnats du monde à Anterselva. Elle se classe en 43e position au sprint. À Oslo, en 2008, la biathlète marque ses premiers points à la Coupe du monde. Mari Eder concourt aux Jeux olympiques de 2010 à Sotchi. En sprint, elle atteint la 68e place et la 43e pour l’épreuve en individuel au biathlon. Quelques années s’écoulent et la sportive continue à progresser sans pour autant décrocher de titres spécifiques. C’est au cours de la saison 2012-2013, qu’elle s’affiche dans le top 10 en Coupe du monde en atteignant la dixième place lors du sprint à Ruhpolding. Toujours fondeuse, elle participe à Sotchi à l’épreuve du sprint en Coupe du monde de ski de fond et se positionne en cinquième place. 2014 est une année importante pour la biathlète qui obtient à Kontiolahti, dans son pays natal, un podium en Coupe du monde sur le sprint. Trois ans plus tard, lors de la saison 2016-2017, aux Championnats du monde elle réussit à arriver à la quatrième place en individuel, son meilleur résultat à ce jour. En mars de la même année, elle remporte d’ailleurs une toute première victoire en Coupe du monde au sprint à Holmenkollen avant de réitérer l’exploit à la poursuite le lendemain. En 2018, elle s’envole pour Pyeongchang aux Jeux olympiques, elle termine à la 64e au sprint, 42e en individuel et quinzième du relais. Avec sa coéquipière Krista Parmakoski, elle réalise une course en ski de fond, accède à la finale et se hisse à la cinquième place. En 2020, elle se rapproche d’un podium à Nove Mesto, lors de la Coupe du monde, mais finit en quatrième position. Depuis, malgré l’absence de victoire significative, la biathlète et fondeuse finlandaise cherche toujours à progresser et améliorer ses performances tout en préservant sa santé mentale et physique.

Sponsors

Club : Enon Kisa-Pojat


Bâtons : Swix


Skis : Fischer


Lunettes : Uvex


Gants : Lillsport


Chaussures : Fischer


Fixations : Fischer


Carabine : Anschütz

Palmarès

Championnats du monde

2020 : Relais mixte, finit 9e
2017 : 4e place au 15 km             

2011 : 9e au Relais mixte             

2011 : 10e au Relais       

2009 : 6e place au Relais mixte


Coupe du Monde 

2021 : À Oberhof 8e du relais mixte
2020 : Se classe à la 4e place au sprint femmes à Nove Mesto
2019 : 10e à l’épreuve du relais mixte à Oestersund
2018 : Termine en 5position en relais mixte à Pokljuka