Justine Braisaz est rapidement devenue l’un des piliers de l’Équipe de France féminine de Biathlon. Cette compétitrice dans l’âme a la réputation d’avoir un caractère bien trempé, apte à lui tailler un parcours sans demi-mesure.

Prime à la jeunesse

Justine Braisaz est née le 4 juillet 1996 à Albertville en Savoie. Son père est moniteur de Ski alpin dans la station des Saisies mais Justine préfère faire sa trace sur les pistes nordiques.
En 2012, elle est Championne de France de Ski de Fond et de Biathlon de sa catégorie (U16). Elle adore le tir, même si elle ne maîtrise encore parfaitement pas la technique. Sa vitesse sur les skis compense et lui permet de choisir l’année suivante le Biathlon pour la suite de sa carrière.
Justine participe à ses premiers Championnats du monde Juniors en 2013 à Obertilliach (46e à l’Individuel, 71e au Sprint). L’année suivante, elle termine 29e à l’Individuel, 5e au Sprint, 15e en poursuite et 6e en Relais à Presque Isle. Ces bons résultats lui valent d’entrer dans l’Équipe de France Jeune / Juniors de Biathlon pour la saison 2014-2015. À l’ouverture du circuit de l’IBU Cup, elle monte sur la deuxième marche du podium du deuxième Sprint de Beitostoelen après s’être classée 10e la veille.

Ce premier podium international lui fait intégrer le circuit Coupe du Monde et l’Équipe de France Seniors à 18 ans. Justine Braisaz est la plus jeune biathlète à entrer dans le Top 20 mondial lorsqu’elle termine 17e du Sprint d’Hochfilzen. Elle est aussi la plus jeune sur la ligne de départ de la Mass Start de Pokljuka un mois plus tard. C’est à Oberhof qu’elle signe le premier podium de sa carrière avec une 2e place en Relais. Avec Anaïs Bescond, Enora Latuillière et Marie Dorin-Habert, elle décroche sa première médaille d‘Argent sur le Relais 4 x 6 km des Mondiaux de Kontiolahti.

Lors des Championnats du monde 2016 en Norvège, elle partage le titre de Championne du monde de relais avec Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier et Marie Dorin-Habert. Elle réalise son meilleur résultat individuel en Coupe du monde en terminant 4e sur le Sprint de Khanty-Mansiysk. Elle se positionne à la 21e place du Classement Général de sa deuxième saison de Coupe du monde.

La saison pré-olympique 2016-2017 est marquée par son premier podium individuel lors de la deuxième étape de la Coupe du monde. Sur le Sprint de Pokljuka, Braisaz fait de la vitesse la clé de son succès et termine à 3 petites secondes de Laura Dahlmeier qui s’octroie la victoire. Les qualités de glisse de Justine vont la porter cette saison-là vers une médaille de Bronze en Relais aux Mondiaux et deux autres podiums individuels (2e en Sprint et 3e en Poursuite).

Saisons à sensation

Elle atteint lors de sa quatrième saison de Coupe du monde de nouveaux sommets avec une belle progression en tir. Elle gagne des points à Östersund avec une 8e place à l’Individuel puis deux 2e place sur le Sprint et la Poursuite. À seulement 21 ans, Justine arrive sur la deuxième étape d’Hochfilzen avec le dossard jaune. Elle ne gardera malheureusement pas le leadership mais sa première victoire en Coupe du monde remportée en France mi-décembre va très vite la consoler de cette déconvenue. Sur l’épreuve de Mass Start du Grand-Bornand, la Biélorusse Iryna Kryuko et l’Allemande Laura Dahlmeier complètent le podium.

Après ce grand succès, Braisaz remporte une médaille de Bronze au Relais féminin des Jeux olympiques de PyeongChang avec Marie Dorin-Habert, Anaïs Chevalier et Anaïs Bescond. Justine termine 6e au Classement Général Coupe du Monde, 5e du Final Sprint et 6e en Poursuite.

2018-2019 commence plutôt bien avec une victoire en Relais mixte puis une 3e place au Sprint à Pokljuka. Mais ses résultats suivants creusent la vague. Les seuls traits saillants de sa saison sont une 8e place en Mass Start et une victoire en Relais à Nove Mesto fin décembre ainsi qu’une 7e place – ex-æquo avec Anaïs Chevalier – sur le Sprint de Ruhpolding mi-janvier. C’est en mars que Justine Braisaz gagne sa première médaille individuelle aux Championnats du monde, avec le Bronze sur l’Individuel à Ostersund. Hanna Öberg remporte l’épreuve et Lisa Vittozzi est 2e.

Ces bons résultats se confirment pour la saison 2019-2020 puisque Justine Braisaz remporte l’individuel 15 kilomètres disputé le 5 décembre 2019.  IL s’agit de sa deuxième victoire en Coupe du Monde. Le 20 décembre, au Grand-Bornand, elle monte sur la deuxième marche du podium. En janvier, elle obtient deux podium en relais féminin à Oberhof et Ruhpolding puis gagne le relais mixte à Pokljuka ! Ces victoires en équipe ne font malheureusement pas écho à des victoire individuelles mais qu’à cela ne tienne, plus motivée que jamais la frenchie continue à s’entraîner ardûment et parvient à se hisser à la neuvième place du classement général dans le top 10 mondial à la fin de la saison.

Sponsors matériel et Palmarès de Justine Braisaz

Sponsors

Club : Douanes / Les Saisies


Fixations : Fischer


Combinaison : One Way


Bâtons : One Way


Lunettes : Julbo


Gants : Roeckl


Skis : Fischer


Carabine : Anschutz


Chaussures : Fischer

Palmarès

Jeux olympiques :

2018 : Médaillée de Bronze en Relais


Championnats du monde

2019 : Médaillée de Bronze de l‘Individuel

2017 : Médaillée de Bronze de Relais

2016 : Vice-Championne du monde de Relais

2015 : Vice-Championne du monde de Relais


Coupe du monde :

2020-2021 : 1 podium victorieux sur la course de 15 km

2018-2019 : 4 podiums dont 2 victoires

2017-2018 : 5 podiums dont 2 victoires

2016-2017 : 6 podiums

2015-2016 : 1 podium dont 1 victoire

2014-2015 : 1 podium

Pour un total de 18 podiums (dont 9 podiums individuels) dont 6 victoires, 8 deuxième place et 4 troisième place

Justine Braisaz termine 15ème du Général 2020-2021. Cap sur la saison prochaine, les skis et le mental bien dans l’axe et les podiums dans le viseur.