Matvey Eliseev est un biathlète de renommée, qui évolue au sein de l’équipe nationale russe. Plongé dans l’univers du ski depuis son l’enfance, il possède un mental d’acier ce qui lui a valu de gagner plusieurs titres au cours de sa carrière. Découverte d’un sportif aguerri et déterminé.

Le biathlon et le ski, une histoire de famille

Matvey Eliseev est né le 31 mars 1993 à Zelenograd en Russie. Avec un père biathlète et une mère skieuse, il baigne toute son enfance dans le monde du sport. Le futur athlète commence à skier dès l’âge de 3 ans. Très vite, il y prend plaisir. Encouragé par ses parents qui le soutiennent et investissent dans les équipements nécessaires à sa progression, Matvey Eliseev développe ses compétences sportives. Son père l’emmène souvent avec son grand frère, aujourd’hui cycliste professionnel, en forêt pour apprendre à survivre en pleine nature. Il n’est pas étonnant que le biathlète russe possède une certaine force de caractère. Coaché par son père qui l’entraîne toujours actuellement, Matvey Eliseev connaît rapidement ses premiers succès et cumule tout au long de sa scolarité les victoires. À l’âge de 14 ans, il devient même le vainqueur du Moscow Ski Track 2008 et poursuit son ascension pour s’élever au plus haut niveau. En 2014, il est médaillé aux Championnats du monde juniors de biathlon et de biathlon d’été.

Matvey Eliseev, un biathlète accompli

En 2014-2015, le jeune russe participe à la Coupe IBU où il monte quatre fois sur le podium et accède ainsi aux Championnats d’Europe à Otepää. Février 2015 marque également ses débuts avec l’équipe nationale russe en Coupe du monde à Nove Mesto où il prend la 17e place.

Au cours de la saison 2015-2016, il concourt à la Coupe IBU. C’est un véritable succès pour le biathlète qui remporte au passage deux médailles d’argent, de bronze et cinq d’or. En relais mixte, il s’impose également aux Championnats d’Europe à Tioumen où il sort vainqueur. Matvey Eliseev ne s’arrête pas là. En 2016-2017, le russe, sous la direction de Ricco Gross, débute la saison par une victoire au sprint lors de la Coupe IBU à Beitostolen.

Dans le cadre du relais en équipe, il remporte l’argent aux étapes de la Coupe du monde à Pokljuka et Ruhpolding. Il effectue d’ailleurs son meilleur résultat personnel en se classant à la sixième position du départ groupé de l’étape de Nove Mesto. Lors de la saison suivante en 2017-2018, le biathlète russe dispute les étapes de la Coupe du monde et affiche le meilleur résultat en course individuelle avec une 17e place au sprint de Hochfilzen. Bien sûr, Matvey Eliseev est invité avec l’équipe Russe aux Jeux olympiques d’hiver qui se déroulent à Pyeongchang en 2018. Toutefois, il n’arrive pas à faire la différence. Suite à cette mésaventure, l’équipe de biathlon russe révise son système d’entraînement. Les biathlètes sont entraînés de façon individuelle avec une approche plus personnelle ce qui n’est pas pour déplaire à Matvley Eliseev. Au sprint de qualification à Kontiolakhti, le fondeur propose une belle performance malgré un bâton de ski cassé pendant la course. Arrivé troisième sur la ligne d’arrivée, il prend la quatrième place au classement général qu’il partage avec Alexey Slepov.

La préparation de la saison 2018-2019 se déroule au sein de l’équipe nationale de Russie sous la direction de Sergei Belozerov. À la Coupe du monde 2019 à Ostersund, le biathlète réussit à obtenir le bronze au relais ce qui lui vaut d’être félicité par le ministère des Sports de la Fédération de Russie. Un an plus tard, il reproduit le schéma cette fois-ci, en remportant le bronze au sprint.

Malheureusement en 2019-2020, le biathlète est contraint de se ternir éloigné des pistes, la faute à une opération de l’appendice qui l’affaiblit quelque temps. Grâce à sa persévérance, il arrive toutefois à dépasser les difficultés et revenir au plus haut de sa forme pour la saison 2020-2021. Il effectue d’ailleurs seul sa préparation. Fin 2020, il remporte avec Evgenia Pavlova, la « Christmas Race ». Cette année, aux Championnats du monde de Pokljuka 2021, le skieur de fond, accompagné de Karim Khalili, Alexander Loginov et Eduard Latypov, gagne le bronze au relais. À la Coupe du monde, il remporte aussi le bronze et l’argent aux courses de relais.

Sponsors

Club : Avtostrada


Bâtons : Leki


Skis : Madshus


Lunettes : Adidas


Gants : Leki


Chaussures : Alpina


Fixations : Rottefella


Carabine : Izhmash Bi-7-4

Palmarès

Championnats du monde
2021 : Médaille de bronze en relais à Pokljuka
2019 – Médaille de bronze à Oststersund relais 4 × 7,5 km


Coupe du monde
2021 : Médaille de bronze et d’argent aux courses en relais


Championnats d’Europe
2020 : Médaille d’or à Minsk, 10 km sprint
2019 : Médaille d’argent à Minsk, poursuite de 12,5 km
2016 : Médaille d’or à Tioumen, relais mixte


Championnats du monde juniors
2016 – Médaille d’or
2014 – Médaille de bronze au relais


IBU Cup
2016 : gagnant du classement général
14 podiums individuels, dont 6 victoires