Greta Laurent fait partie du groupe A des fondeuses de la Fédération italienne avec Elisa Brocard, Anna Comparella, Caterina Ganz et Lucia Scardoni. C’est la deuxième meilleure Italienne sur le circuit de la Coupe du monde dans ce sport d’endurance. Sa spécialité est le Sprint.

Elle partage sa vie avec le fondeur Federico Pellegrino, Champion du monde de Sprint en 2017 et Médaillé d’Argent en 2018 après avoir été premier au Classement Final Coupe du monde de la spécialité en 2016. Greta et Federico s’étaient rencontrés sur les courses régionales dans la catégorie Juniors et étaient restés fiancés pendant quelques années. Ils se sont finalement retrouvés au plus haut niveau. Pour les deux athlètes, la compétition est une belle d’histoire d’amour et de ski.

Les débuts

Greta Laurent est née le 3 mai 1992 à Ivrea dans le Val d’Aoste. À l’école primaire, elle faisait du Ski de fond, du Ski alpin et de la gymnastique artistique. C’est à 10 ans, au sein du club local de Gressoney Monte Rosa, qu’elle fait le choix du Ski nordique.

Elle participe à ses premières courses FIS à l’âge de 16 ans (4e sur un 5 km), en 2008. En dernière année Juniors, elle passe du Comité Asiva à l’Équipe nationale où elle alterne les compétitions de catégorie U23 et A.

Elle fait ses débuts en Coupe du monde le 3 décembre 2011 à Düsseldorf, en Allemagne, circuit où elle a pris depuis 73 autres départs. Elle intègre le Gruppo Sportivo Fiamme Gialle en 2013. La même année, elle participe aux Mondiaux de Val di Fiemme et termine 31ème de l’épreuve de Sprint Classique en 3’34″93.

La progression

En 2014, elle participe aux Jeux olympiques d’Hiver de Sotchi : sur le Sprint, elle passe les qualifications avec un temps de 2’36″30 qui lui donne la 16e position mais terminera 26e, éliminée en quarts de finale. À la fin de la saison 2013-2014, elle est 36ème au Classement Final Sprint de la Coupe du monde. Elle a réalisé cet hiver la meilleure performance de sa carrière (11e) au Sprint de Lenzerheide, l’une des étapes du Tour de Ski.

En 2015, elle est à Falun pour disputer le Sprint des Championnats du monde : son temps de 3’39″95 ne lui permet malheureusement pas de se qualifier pour les quarts de finale (37e de l’épreuve).
En 2017 à la Coupe du Monde à Lahti, elle passe le Sprint qualificatif avec le 28ème temps, mais est éliminée en quarts. En janvier 2018, elle réalise son 2e Top 10 et son premier individuel (elle avait fait 9e en Team Sprint à Planica en 2016) à Seefeld sur le Sprint (9e). Le mois suivant, elle part en Corée du Sud pour ses deuxièmes Jeux olympiques où elle prend la 32e place en phase de qualifications du Sprint.

Au cours de la saison 2018-2019, elle obtient la 22e place du Sprint des Championnats du monde à Seefeld et la 11e du Sprint par équipe. Elle est 54e au Général de la Coupe du monde, son meilleur classement.

Lors de la Coupe du Monde 2020, à 27 ans, Greta Laurent obtient son meilleur classement : 50ème au classement Général, elle parvient à se hisser à la 22ème place lors du sprint, sa spécialité. 

 

Sponsors matériel et Palmarès de Greta Laurent

Sponsors

Club : Gruppo Sciatori Fiamme Gialle


Skis : Rossignol


Chaussures : Rossignol

Palmarès

Jeux olympiques

2014 : 26e du Sprint Libre


Championnats du monde

2017 : 29e du Sprint Libre

2015 : 37e du Sprint Classique

2013 : 31e du Sprint Classique


Coupe du monde :

Meilleur résultat au Général : 54e en 2019

Meilleur résultat individuel : 9e à Seefeld en Sprint Libre en 2018

Comme chaque début de saison depuis quelques années, Greta Laurent et Federico Pellegrino se confieront leurs projets et leurs objectifs pour les compétitions à venir. 
Au sein d’une équipe italienne resserrée, Greta part confiante et sereine pour améliorer ses performances en 2021.