Sur la scène nordique internationale, Petter Jr Northug fait figure de rock star par son palmarès impressionnant, son caractère, et pour avoir parfois défrayé la chronique. Petter a eu son émission de télé-réalité, a même tourné son propre clip intitulé « Rise Again » produit par Jack Taylor en 2015.

Jeune retraité des planches, il manage sa nouvelle carrière sur les réseaux sociaux, est devenu consultant pour la NRK – la télévision nationale norvégienne -, et lance en août 2019 sa marque de lunettes multisports haute performance, Northug Performance Eyewear.

“Montre-leur ton dos”

Petter Northug est né le 6 janvier 1986 à Mosvisk où il grandit avec ses frères Tomas et Even. Son père fait du succès une nécessité et son grand-père lui inspire son leitmotiv : skier toujours devant ses concurrents. Celui qui va devenir l’idole de plus d’une génération pose ses skis sur le circuit FIS pour la première fois en 2002. Aux Championnats du monde Juniors 2004 de Stryn, il croise Maurice Manificat et Dario Cologna et se classe 6e au Sprint Libre.

C’est durant la saison 2004-2005 qu’il est engagé sur sa première épreuve de Coupe du monde, le Sprint de Drammen (35e) quelques semaines avant les Mondiaux Juniors de Rovaniemi où il remporte le titre sur la Poursuite 2x10 km et sur le 10 km, ainsi que l’Argent au Sprint et au Relais.

En 2005-2006, il ouvre sa saison en marquant des points à Beitostoelen (21e du 15 km). Petter remporte les trois épreuves individuelles des Mondiaux Juniors en Slovénie (Sprint, 10 km Classique, 2x10 km Poursuite) et le Relais. Il est le premier fondeur Junior à détenir cinq titres individuels mondiaux. Le 8 mars, il célèbre sa première victoire aux 2x10 km de Falun après avoir remporté le sprint final contre les Allemands Tobias Angerer et Axel Teichmann. Il devient à 20 ans l’un des plus jeunes vainqueurs masculins d’une Coupe du monde et termine 14e au Classement Général 2006 en ayant participé à neuf épreuves.

Il rejoint l’équipe nationale pour l’hiver 2006-2007 et ses premiers Championnats du monde Seniors : en Russie, il est engagé sur quatre épreuves et c’est en Relais qu’il décroche la médaille d’Or avec ses coéquipiers Rønning, Hjelmeset et Berger sur une attaque décisive dans le dernier kilomètre. Sa 4e place au Tour de Ski et sa victoire à Lahti en fin de saison lui permettent notamment d’obtenir la 7e place du Général de la Coupe du monde.

Le sacre du roi Northug

Northug débute la saison 2008-2009 en réalisant quatre podiums consécutifs à Gällivare et La Clusaz dont trois victoires qui lui font prendre la tête du Classement Général de la Coupe du monde. Il termine 2e du Tour de Ski derrière le Suisse Dario Cologna. Favori des Mondiaux de Liberec, Petter répond aux attentes avec son premier titre individuel remporté à 23 ans sur le 30 km qu’il complète de deux autres médailles d’Or en Relais 4x10 km et sur le 50 km. Après une quatrième victoire en Coupe du monde à Lahti et une 2e place à Trondheim en Sprint, il prend la 4e place des Finales de Falun remportées par Cologna… qui lui confisque par là même le gros Globe de Cristal.

Northug aligne les podiums et les victoires sur le circuit Coupe du monde 2009-2010 avant de se préparer pour ses premiers Jeux olympiques. Il y gagne une médaille de Bronze en Sprint puis l’Or en Sprint par équipe, l’Argent en Relais et enfin le titre de Champion olympique du 50 km. Le fondeur repart de Vancouver avec un nouveau record en nombre de médailles. Il termine la saison vainqueur du Classement Général de la Coupe du monde et décroche le petit Globe de la Distance.

Pour la troisième fois 2e sur le Tour de Ski en 2011, Petter Northug mène sa saison de Coupe du monde avec les Championnats du monde en ligne de mire. Chez lui, en Norvège, il ajoute à son tableau de chasse trois médailles d’Or et une d’Argent. Bien que vainqueur des Finales de Falun, il doit laisser le Globe de cristal à Cologna.

Leur rivalité se poursuit sur la saison 2011-2012 pour la première place du Général mais le Suisse prend l’avantage à la fin du Tour de Ski et Northug finit 3e. Fin 2013 cependant, le Norvégien reprend le gros Globe. Cette saison-là, Petter gagne le Nordic Opening pour la deuxième fois consécutive et ses troisièmes Finales, sa troisième médaille d’Argent et ses huitième et neuvième titres mondiaux aux Championnats du monde de Val di Fiemme. L’année suivante, il gagne le Tour de Ski pour la première fois et verse dans son escarcelle quatre breloques dorées supplémentaires aux Mondiaux de Falun.

Il signe sa dernière victoire sur le Sprint de Drammen lors de la saison 2015-2016. À 32 ans, Northug annonce sa fin de carrière sportive en décembre 2018. Plus tôt dans l’année, il n’avait pas réussi à se qualifier pour les XXIIIes Jeux olympiques d’Hiver de PyeongChang. Des ennuis de santé l’avaient privé du meilleur de sa forme et des podiums les deux hivers précédents.

Palmarès

Jeux olympiques

2010 : Champion olympique de Mass Start et de Team Sprint

Vice-Champion olympique de Relais 4×10 km

Médaillé de Bronze de Sprint


Championnats du monde

2015 : Champion du monde de Mass Start, Sprint, Relais 4×10 km et Team Sprint

2013 : Champion du monde de l’Individuel 15 km et Relais 4×10 km

Vice-Champion du monde de Sprint

2011 : Champion du monde de Skiathlon, Mass Start et Relais 4×10 km

Vice-Champion du monde de Sprint et Team Sprint

2009 : Champion du monde de Skiathlon, Mass Start et Relais 4×10 km

2007 : Champion du monde de Relais 4×10 km


Coupe du monde :

2012-2013 : Vainqueur du Classement Général

2009-2010 : Vainqueur du Classement Général et du Classement Final Distance

Pour un total de 37 podiums individuels dont 19 victoires et 10 podiums par équipe dont 8 victoires


Championnats du monde Jeunes/Juniors

2006 : Champion du monde Juniors de Poursuite 2×10 km, 10 km Classique, Sprint Libre et Relais

2005 : Champion du monde Juniors de Poursuite 2×10 km et 10 km Libre

Vice-Champion du monde Juniors de Sprint et Relais

Petter Jr Northug participera en Guest star à la première édition du Martin Fourcade. Nordic Festival les 31 août et 1er septembre 2019 à Annecy en Haute-Savoie.

Celui qui a renouvelé l’image de sa discipline et enthousiasmé des milliers de jeunes fondeurs – parmi eux Johannes Høsflot Klæbo, l’étoile montante de Norvège – a lancé en mars 2018 la Janteloppet, une course de 30 km à Hafjell. Parmi les meilleurs internationaux, Aleksandr Bolshunov, Sergei Ustiugov, Calle Halfvarsson et Frida Karlsson ont notamment répondu à son invitation de participer à l’édition 2019 aux côtés de plusieurs champions du monde norvégiens, de jeunes talents et d’amateurs.