Le biathlète russe Dmitry Malyshko incarne la force du collectif. Ses premiers podiums l’ont rendu populaire au début de sa carrière.

Les débuts d’un jeune premier du Biathlon

Dmitry Malyshko est né le 19 mars 1987 à Sosnovy Bor et vit à Saint-Pétersbourg avec sa femme et ses trois enfants. Il fait son entrée sur le circuit Coupe du monde lors de la saison 2011-2012. Il réalise son premier podium par équipe lors du relais à Hochfilzen où les Russes finissent 2e. Sa 3e place en Poursuite à Kontiolahti lui vaut d’être nommé par l’IBU “révélation de l’année” et le hisse dans l’élite mondiale du Biathlon.

La saison suivante, Dmitry remporte une 2e place à Hochfilzen sur l’épreuve de Poursuite qui lui tient lieu d’”échauffement” avant de rafler avec ses coéquipiers les premières places sur le Relais – belle lutte avec les Norvégiens et les Allemands -, le Sprint 10 km et la Poursuite – un sans-faute au tir lui permet de gagner avec 40 secondes d’avance sur son compatriote Evgeniy Garanichev – lors de l’étape de Coupe du monde d’Oberhof début janvier. L’équipe russe fait encore une 2e puis une 1re place – à Sotchi !

L’esprit d’équipe avant tout

Si en 2012-2013 Malyshko confirmait les attentes des spécialistes et terminait 8e au classement général, en 2013-2014, il est absent des podiums de Coupe du monde à titre individuel et sort du Top 10 du Général. C’est aux XXIIes Jeux olympiques d’Hiver de Sotchi en 2014 qu’il brille avec Alexey Volkov, Evgeny Ustyugov et Anton Shipulin et ramène à la Russie la médaille d’or en Relais.

La saison 2014-2015 est marquée par un triplé gagnant des Russes en décembre 2014 à Hochfilzen, en janvier 2015 à Oberhof et en février 2015 à Oslo-Holmenkollen, toujours en Relais. Dmitry arrache au Bulgare Krasimir Anev la 3e place en Mass Start à Oberhof dans les derniers mètres avant la ligne d’arrivée.

En 2015-2016, les Russes gagnent le Relais Homme de l’épreuve de Coupe du monde d’Antholz-Anterselva. Au même endroit la saison suivante, Maxim Tsvetkov, Evgeniy Garanichev, Dmitry Malyshko et Anton Babikov (qui remplace Anton Shipulin) terminent 3e de l’épreuve de Relais.
Aux Championnats du monde de 2015 à Kontiolahti, Malyshko et son équipe terminent au pied de la boîte en Relais. C’est en 2019 que les Russes reviendront sur le podium de la discipline avec une médaille de Bronze à Östersund.

En Coupe du monde, après sa victoire dans le sprint à Obertilliach et sa 3e place en Relais à Oslo-Holmenkollen lors de la saison 2017-2018, c’est à nouveau en Relais – avec Maxim Tsvetkov, Evgeniy Garanichev et Alexandr Loginov – que Dmitry remonte sur la première marche avec une victoire à Oberhof en janvier 2019.

Sponsors matériel et Palmarès de Dmitry Malyshko

Sponsors
Club : Dinamo


Combinaison : Adidas


Bâtons : Leki


Lunettes : Adidas


Skis : Fischer


Carabine : Anschutz

Palmarès
Jeux olympiques :

2014 : Champion olympique de Relais


Championnats du monde :

2019 : Médaillé de Bronze en Relais

2015 : Médaillé de Bronze en Relais


Coupe du monde :

2018-2019 : 1 podium dont 1 victoire

2017-2018 : 1 podium

2016-2017 : 1 podium

2015-2016 : 2 podiums dont 2 victoires

2014-2015 : 4 podiums dont 3 victoires

2013-2014 : 2 podiums

2012-2013 : 8 podiums dont 4 victoires

2011-2012 : 2 podiums

À 32 ans, celui qui fut le “rookie of the year” devrait continuer à jouer pleinement son rôle au sein de l’équipe russe tout au long de l’hiver 2019-2020. Et pourquoi pas se positionner dans le Top 30 du général à la fin de la saison.