Dans l’équipe féminine finlandaise, Krista Pärmäkoski tient le leadership. Son goût pour l’effort physique et sa persévérance – qu’elle qualifie d’ailleurs volontiers d’”entêtement” – font sa force. Dans la réussite ou dans les difficultés, le travail est toujours pour elle le meilleur moyen de réaliser ses rêves.

Une femme Pressée

Krista Pärmäkoski est née le 12 décembre 1990 à Ikaalinen. Elle commence la compétition à 12 ans.

Elle prend le départ de sa première course FIS en février 2007. Deux ans plus tard, elle participe à ses premiers Championnats du monde Seniors à Liberec (37e du 10 km). Entre-temps, elle remporte à 17 ans sa première médaille de Bronze aux Mondiaux Juniors en Italie en 2008, après avoir intégré le circuit Coupe du monde à Kuusamo en novembre (29e au Sprint) où elle gagne ses premiers points.
Pour la saison 2009-2010, elle s’entraîne avec l’Équipe nationale A et fait partie des athlètes sélectionnés pour représenter la Finlande aux XXIes Jeux olympiques d’Hiver de Vancouver sur les épreuves du 10 km Libre (52e) et du 30 km Classique (25e). En janvier, elle obtient le titre de Championne du monde de 5 km Classique aux Mondiaux Juniors d’Otepää.

À partir de la saison 2010-2011, elle fait officiellement partie de l’équipe nationale finlandaise et accomplit sa première tournée en Coupe du monde. Elle se distingue lors du Tour de ski en terminant 8e, première Finlandaise aux côtés des meilleures fondeuses internationales. L’hiver de Krista se poursuit et prend des reflets métalliques : l’Or au 10 km Libre des Championnats du monde U23 puis l’Argent (Sprint par équipe avec Aino Kaisa Saarinen) et le Bronze (Relais avec Saarinen, Muranen et Roponen). Elle se classe 12e au Classement Général de la Coupe du monde.
En 2011-2012, elle réalise ses deux premiers podiums, en Relais : 3e à Sjusjoen et 2e à Nové Město en battant sa concurrente norvégienne au sprint. La régularité de ses résultats et sa 4e place au Tour de Ski l’imposent en leader des Finlandaises : elle termine 7e du Général à la fin de la saison de Coupe du monde. Les deux années suivantes, elle égale sa performance au Tour de Ski. En 2013, elle gagne une deuxième médaille de Bronze en Sprint par équipe, cette fois avec Rikka Sarajosa.

Aux Jeux olympiques d’Hiver de Sotchi 2014, elle remporte la première médaille olympique de sa carrière en Relais 4×5 km : l’équipe finlandaise est sacrée Vice-Championne olympique. 2015-2016 est l’hiver de son premier podium en Coupe du monde : 2e du 10 km Classique de Toblach derrière la Norvégienne Therese Johaug qui domine la spécialité. Elle inaugure le Ski Tour Canada par une 4e place.

Les années explosives

La carrière de Pärmäkoski prend un nouveau tour en 2016-2017 lorsqu’elle grimpe neuf fois sur le podium de la Coupe du monde et remporte sa première médaille individuelle – l’Argent – en Skiathlon devant le public finlandais lors des Championnats du monde de Lahti. Sa 2e place au Classement Général derrière la Norvégienne Heidi Weng est le fruit de ses résultats exceptionnellement réguliers tout au long de l’hiver : 3e du mini-Tour de Lillehammer – avec le meilleur temps de la Poursuite 10 km Classique -, 2e du Tour de Ski, 5e des Finales.

Au début de la saison 2017-2018, elle termine 15e du Ruka Triple – Nordic Opening et 6e des Finales de Falun et comptabilise seize Top 10 tout au long de l’hiver, dont sept podiums. Elle aura remporté pas moins de deux victoires sur le circuit Coupe du monde (Individuel 10 km de Planica et Lahti) auxquelles s‘ajoute celle de la Mass Start de Falun. Krista Pärmäkoski ramène de Corée du Sud trois médailles individuelles : elle est Vice-Championne olympique sur l’épreuve du 30 km et double médaillée de Bronze de Skiathlon et de 10 km Libre.

Krista a décidément le goût des compétitions par étapes : en 2018-2019, elle est 5e du mini-Tour de Lillehammer, 3e du Tour de Ski après l’épreuve du Final Climb à Val di Fiemme, 4e des Finales canadiennes. Elle ne parvient cependant pas à améliorer son classement au Général, 4e comme en 2018. Sa sixième participation aux Championnats du monde nordiques se solde par une 8e place en Skiathlon, une 4e sur l’épreuve du 10 km Classique, une 6e en Relais et une 11e sur le 30 km.

Cette fin de saison ne satisfait pas Krista et lui inspire de nouvelles dispositions au niveau de l’entraînement.

En effet, Krista Pärmäkoski va s’entraîner dur. L’objectif ? Viser la médaille d’or lors des Championnats du Monde 2021 à Oberstdof en Allemagne. Ce sera une médaille de bronze qui sera remportée par la championne relais 4 x 5 km !

Sponsors matériel et Palmarès de Krista Pärmäkoski

Sponsors

Club : Ikaalisten Urheilijat


Bâtons : Swix


Skis : Madshus


Lunettes : Bliz


Gants : Hestra


Chaussures : Madshus

Palmarès

Jeux olympiques :

2018 : Vice-Championne olympique du 30 km

Double Médaillée de Bronze de Combiné 7.5 + 7.5km départ groupé et 10 km

2014 : Vice-Championne olympique de Relais


Championnats du monde

2021 : Médaillée de Bronze de Relais 4×5 km

2017 : Médaillée de Bronze de Relais 4x5km

2015 : Médaillée de Bronze de Relais 4x5km:

2013 : Médaillée de Bronze de Relais Sprint

2011 : Vice-Championne du monde de Relais Sprint

Médaillée de Bronze de Relais 4x5km


Coupe du monde :

Pour un total de 17 podiums dont 12 en individuelle (2 victoires, 7 deuxième place et 3 troisième place) et 5 par équipe (3 deuxième place et 2 troisième place)


Championnats du monde Jeunes /Juniors

2011 : Championne du monde U23 de 10 km Libre

2010 : Championne du monde Juniors de 5 km Classique

Vice-Championne du monde Juniors de Relais

2009 : Vice-Championne du monde Juniors de Poursuite

2008 : Médaillée de Bronze Juniors de Relais

En accord avec sa Fédération, Krista Pärmäkoski, star du Ski de fond en son pays, a décidé de faire temporairement cavalier seul et de se préparer pour de nouveaux défis sportifs en dehors de l’équipe finlandaise.
Après quelques mois d’entraînement à l’étranger au contact d’autres équipes nationales et dans des environnements différents (tests en altitude), elle retrouvera ses compatriotes en novembre 2019 pour les premières compétitions de la saison.