Née en Suède le 29 novembre 1997, Emma Ribom fait ses preuves très jeune dans une discipline chère à son pays d’origine : le ski de fond. À seulement 23 ans, Emma Ribom se classe aujourd’hui à la 17ème position mondiale. Retour sur le parcours exemplaire et la progression fulgurante de cette fondeuse pleine de talent et de promesses.

Le ski, une passion dès le plus jeune âge

Emma Ribom trouve très naturellement sa passion dans le ski de fond lorsqu’elle débute cette discipline dès le plus jeune âge.
Au cours de l’hiver 2013, alors qu’elle n’a que 16 ans, elle est déjà membre du Piteå Elit, un club de relais dont l’équipe féminine domine depuis quelques temps les courses nordiques, notamment aux côtés de compatriotes prometteuses telles que Ebba Andersson et Jonna Sundling.
On découvre alors Emma Ribom dans les courses officielles de la FIS. Elle réalise une très belle performance à Gällivare, où elle se classe en 2ème position.

Deux ans plus tard, elle a déjà gagné la compétition nationale Junior et participe pour la première fois aux Championnats du monde junior à Almaty. Au cours de cette compétition, en 2016, elle se classe 5ème au sprint et 7ème aux10 km libre.

Mais Ribom ne brille pas seulement individuellement. Avec ses coéquipières du club Pitea, elle remporte la médaille d’or du relais. Cela ne lui suffira pas, puisqu’elle remportera juste après le sprint aux Championnats de Suède Junior, puis enchainera en 2018 avec sa première participation à la Coupe de Scandinavie, un podium à Madona, et concourt à la Coupe du monde de Holmenkollen, où elle termine à la 26ème place lors de l’épreuve du 30 kilomètres classique. Elle continue sur sa lancée en se qualifiant au sprint libre de Falun, où elle progresse encore, accédant à la 25ème position.

Une ascension fulgurante

À partir de là, plus rien ne l’arrête.

La saison 2019-2020 est particulièrement prolifique, grâce à son premier podium au relais de Lillehammer, où elle obtient la 3ème place. Elle intègre également le groupe pour la Coupe du monde, participe au Nordic Opening et arrive 8ème au sprint de Lenzerheide, ce qui lui permet de décrocher son premier top. Pour terminer en beauté la saison, elle améliore son record personnel lors d’une course par étapes à l’occasion du Ski Tour, ce qui lui offre le 23ème rang au classement général.

Son talent est récompensé aux Championnats du monde des moins de 23 ans à Oberwiesenthal, avec une médaille d’or en sprint libre, mais aussi une médaille de bronze pour deux autres épreuves (le 10 km classique et le 15 km libre).

Fondeuse très en vue, Emma Ribom continue à faire ses preuves pendant l’hiver 2020-2021, en participant pour la première fois à la finale du sprint lors du Ruka Triple, où elle termine 6ème, et en accédant au podium grâce à sa 3ème place lors du Tour de ski pour le sprint classique. Enfin, deux performances dans le top 20 lui font décrocher une sélection pour les Championnats du monde à Oberstdorf.

Le ski de fond nordique a de l’avenir, et Emma Ribom est l’un de ses visages.

Sponsors matériel et palmarès d’Emma Ribom

Sponsors

 

Bâtons : Swix


Skis : Rossignol


Lunettes : Bliz


Gants : Ski Go


Chaussures : Rossignol


Fixations : Rossignol

Palmarès

Coupe du monde

2021 : 17ème au classement général
2021 : 2e et 3ème en relais


Ski tour

2021 : Médaille d’or au sprint
2020 : 9ème au classement final


Nordic Opening 

2020 : 11ème au classement final


Championnats du monde des moins de 23 ans à Oberwiesenthal

2020 : Médaillé d’or sprint libre
2020 : Médaillé de bronze 10km classique
2020 : Médaillé de bronze 15km libre


Coupe de Scandinavie

2019 : 4ème du classement général
2019 : 2 podiums


Championnats du monde junior à Rasnov

2016 : Médaille d’or en relais