La biathlète russe Ekaterina Yurlova a fait des études supérieures en psychologie du sport. Elle se marie en 2015 avec Josef Percht, alors physiothérapeute de l’équipe nationale autrichienne. Elle est maman d’une petite fille née en 2016. Ekaterina réussit à mener en parallèle carrière sportive et vie de famille. Portrait d’une super woman.

Tours de circuits…

Ekaterina Yurlova est née le 23 février 1985 à Léningrad et vit dans la région, à Leshkolovo.
Après s’être essayée au Ski de fond – 1er départ FIS en 2001 à Kirosk – Ekaterina se tourne vers le Biathlon. En 2006, un mois après ses débuts internationaux, elle termine 6e au Sprint avec un sans-faute et 17e de la Poursuite aux Championnats d’Europe Juniors à Langdorf.
En 2007-2008, la Russe intègre le circuit Coupe d’Europe de Biathlon. Lors de sa première course en Sprint, elle termine 4e. D’autres classements dans le top 10 suivent au cours de la saison. 2008 est l’année de sa première participation en Coupe du monde : en mars, elle se positionne à la 62e place à Khanty Mansiysk sur le 7,5 km. À Holmenkollen à Oslo, elle manque de peu ses premiers points en Coupe du Monde (35e).
En 2008-2009, Yurlova poursuit en Coupe d’Europe en terminant régulièrement dans les dix premières. Elle remporte la première médaille d’Argent de sa carrière avec l’équipe du Relais russe aux Championnats d’Europe à Ufa.

C’est avec une 28e place au Sprint qu’elle gagne à Oberhof ses premiers points en Coupe du monde pendant la saison 2009-2010. À Kontiolahti, elle améliore sa performance en terminant 15e. Elle est 58e au Classement Général. Une médaille de Bronze récompense sa participation à l’épreuve de Relais des Championnats d’Europe 2010.
Les quatre années suivantes, Ekaterina est présente sur le circuit de l’IBU Cup – où elle réalise des podiums – et celui de la Coupe du monde.

… et courses d’une vie

Yurlova passe la majeure partie de la saison 2014-2015 sur le circuit de l’IBU Cup, essayant d’obtenir des résultats suffisants pour être sélectionnée dans l’équipe qui représentera la Russie aux Championnats du monde à Kontiolahti.
De fait, quatre podiums réalisés ajoutés à deux médailles de Bronze en Individuel et Poursuite aux Championnats d’Europe précèdent sa participation aux épreuves de Coupe du monde de Nove Mesto et Holmenkollen – 2 Top 30 sur 4 départs. Son ticket pour la Finlande est dans la poche.

Le 11 mars, elle s’élance donc sur le 15 km Individuel avec le dossard 93. Derrière la ligne d’arrivée, la Tchèque Gabriela Soukalova – 6e du général de la Coupe du monde – a déjà de l’Or plein les yeux : la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen, grande favorite, termine derrière à 1 seconde 2/10e malgré une remontée fulgurante. Mais Yurlova va réaliser, seule parmi toutes les concurrentes, un sans-faute. Et c’est en glissant sur un petit nuage que la Russe devient Championne du monde… à la surprise générale. Cette victoire est la première de sa carrière, alors même qu’elle n’est jamais montée sur un podium en Coupe du monde.

Ekaterina Yurlova est cette année-là la seule Russe médaillée d’or et la première sportive russe à remporter un titre mondial depuis 2009.

En 2015-2016, Ekaterina Yurlova-Percht monte sur la boîte – 3e – en Relais et Sprint et gagne la Poursuite à Antholz-Anterselva. Après la naissance de sa fille, elle est de retour sur le circuit de la Coupe du monde pour la saison 2017-2018. Elle termine 13e au Classement Général, la mieux placée de ses compatriotes.

Sa frustration de n’avoir pu participer aux XXIIIes Jeux olympiques d’Hiver en Corée du Sud la motive pour une nouvelle saison de compétition.
En décembre 2018, Ekaterina réalise son premier podium depuis sa maternité : se glissant entre Lisa Vittozzi et Kaisa Mäkäräinen, elle prend la troisième place du Sprint d’Hochfilzen dominé par Dorothea Wierer.
En janvier 2019, l’équipe féminine russe est engagée sur l’épreuve de Relais d’Oberhof. Yurlova-Percht est en quatrième position. Ses coéquipières Evgenia Pavlova, Margarita Vasileva et Larisa Kuklina (qui réalise un sans-faute) ont bien fait le job et la Russie est au coude à coude avec l’Allemagne pour la première place. Ekaterina affronte Denise Herrmann, plus jeune, plus rapide sur les skis mais moins solide et précise derrière la carabine. L’Allemande prend deux tours de pénalités au tir debout et Yurlova-Percht passe triomphalement la ligne d’arrivée, le drapeau russe à la main. Les filles de l’équipe de Russie prennent le relais de leurs compatriotes Bogali, Vilukhina, Sleptsova et Zaitseva sur la plus haute marche du podium, sept ans après leur victoire au même endroit.

Aux Mondiaux d’Östersund, Ekaterina Yurlova-Percht devient Vice-Championne du monde de Mass Start. Elle est 14e au Classement Général de la Coupe du Monde.

Sponsors matériel et Palmarès de Ekaterina Yurlova-Percht

Sponsors
Club : Dinamo


Fixations : Rotefella


Combinaison : KV+


Bâtons : Swix


Lunettes : Adidas


Skis : Fischer


Carabine : Anschutz


Gants : Roeckl


Chaussures : Fischer

Palmarès

Championnats du monde :

2019 : Vice-Championne du monde de Mass Start

2015 : Championne du monde de l’Individuel

Coupe du monde :

2018-2019 : 2 podiums dont 1 victoire

2015-2016 : 3 podiums dont 1 victoire

La plus expérimentée des biathlètes russes totalise dix saisons de participation en Coupe du monde. Son taux de réussite au tir couché est de 94 %.
Âgée de 34 ans, elle continue sa carrière au sein de la grande famille du Biathlon et entraîne ses coéquipières dans un nouvel hiver de compétition.